Page 39 - Extrait

Basic HTML Version

CHAPITRE 4
LA COMMUNICATION DE CAMPAGNE
292
Campagnes électorales
Elles forment un public qui les écoute, les regarde ou les lit, souvent après les avoir
achetés mais pas toujours. Cette part d’audience conditionne la plupart du temps
leurs revenus, notamment publicitaires, et donc leur survie en tant qu’entreprises
commerciales ou parfois même médias publics. Les informations sont donc conçues en
rapport avec les sujets qui intéressent les auditeurs potentiels, tels qu’ils sont perçus
par les directions éditoriales. Certains médias dépendent cependant de subventions,
ce qui influe généralement sur leur orientation, ou se révèlent structurellement plus
indépendants de l’audience, notamment sur Internet.
Au sein de la société, les médias jouent un rôle de chiens de garde (
watchdog
), officiant
en tant que contre-pouvoir, notamment par le journalisme d’investigation. Ils ont aussi
une fonction de garde-barrière (
gate keeping
). De nombreux acteurs ont pour intérêt
de médiatiser certains messages ou sujets. Ces divers intervenants tentent alors, par
le biais de communiqués de presse, de conférences de presse ou encore de contacts
directs, d’influencer le contenu des médias. Il s’agit de politiciens, de personnalités
officielles, de grandes entreprises et associations, de groupes d’influence. Les médias,
dans leur rôle de garde-barrière, filtrent l’information qui sera diffusée. Une fois émise,
l’information est généralement reprise par d’autres titres ou organes de presse. Il existe
en effet un haut degré de corrélation entre les sujets diffusés par les différents médias ;
même si ceux-ci sont traités de manière différente.
B. Les médias en politique
La communication électorale d’un candidat est intéressée et a un parti pris évident. De
leur côté, les médias représentent souvent une source d’information orientée, dont la
neutralité et la crédibilité peuvent varier en fonction du contexte. La propension des
électeurs à croire et accepter une information positive sur un acteur politique s’avère
pourtant en général supérieure si l’information provient des médias plutôt que du
candidat lui-même.
Les organes de presse sont dans beaucoup de contextes au centre du système politique.
Ils permettent d’accroître la notoriété d’un candidat, de modifier son image et de
propager ses messages. Ces divers cas de figure interviennent au sein d’articles de la
presse écrite, de bulletins d’information à la télévision, à la radio ou sur internet. Il peut
s’agir d’extraits d’une interview, d’une information issue de la communication officielle