Page 27 - Extrait

Basic HTML Version

CHAPITRE 2
LA STRATÉGIE DE CAMPAGNE
66
Campagnes électorales
la mixité des âges, la diversité des parcours, des lieux de résidence, des conditions
socioprofessionnelles. À l’inverse, des inégalités marquantes dans la composition de la
liste peuvent être critiquées.
L’image véhiculée par certains colistiers renforce celle du candidat. Le profil de
ce dernier comporte quelquefois des faiblesses en termes d’image : l’âge avancé,
l’expertise incertaine, le dynamisme relatif par exemple. Certains autres membres de
la liste compensent ces faiblesses par leurs caractéristiques. Ces individus sont mis en
avant dans la communication, aux côtés du candidat principal, sans pour autant créer
un contraste qui pourrait s’avérer négatif.
Les colistiers représentatifs de segments de la population sont mis en valeur lors
d’opérations de communication destinées à ces groupes. Un électeur qui se reconnaît
dans un candidat a tendance à penser que ce dernier comprend ses spécificités, qu’il le
représente mieux. Il vote donc pour lui plus aisément.
B. L’implication des colistiers
La constitution de la liste peut avoir lieu avant ou pendant la campagne électorale.
Souvent, les candidats préfèrent attendre le plus possible avant de l’officialiser. Cette
manière de procéder motive l’équipe jusqu’au dernier moment. L’implication des
membres de ce groupe est souvent liée au fait que leur contribution est évaluée
par l’individu qui le dirige. Celui-ci décide en conséquence de leur intégration et de
leur éventuelle position sur la liste. Les volontaires, militants ou soutiens extérieurs
qui apportent une forte contribution à la campagne de l’homme politique espèrent
souvent y figurer, lorsque cela est possible. La contribution d’autres, déjà colistiers,
vient du fait qu’ils attendent une position privilégiée. Mais toutes les exigences ne
peuvent être respectées. Souvent, une fois la liste déposée, la motivation baisse au
sein du collectif. Certains vont même jusqu’à cesser leur implication car leur position
ne correspond pas à leurs attentes, d’où l’intérêt de ne pas la déposer trop tôt.
Le candidat conduit donc ses colistiers de telle sorte que les ambitions de chacun ne
portent pas préjudice à la pérennité de la liste.
Déposer la liste au dernier moment sert également lors des négociations avec les
soutiens. Les plus notables d’entre eux peuvent demander une place sur la liste